Musée du Domaine départemental de Sceaux: Châtenay-Malabry
Le domaine de sceaux

Près du Domaine de Sceaux

Châtenay-Malabry

Avec la moitié de son territoire occupé par 330 hectares d’espaces verts et de bois, Châtenay-Malabry est l’une des villes les plus vertes de la petite couronne parisienne. Réunissant les hameaux d’Aulnay, du Petit-Châtenay et de Malabry à l’ancienne commune de Châtenay, la ville a pris le nom de Châtenay-Malabry en 1920. De nombreux hommes de lettres ont choisi d’y vivre. Depuis la création de la cité jardins de la Butte Rouge à partir de 1936, la population est passée progressivement de 4 000 habitants à plus de 30 000 aujourd’hui. L’École Centrale Paris et la Faculté de Pharmacie se sont installées à Châtenay-Malabry au cours des années 1970.

L’église Saint-Germain-L’auxerrois, située rue du Lavoir, est construite dans sa forme primitive au Xe, remaniée aux XIe, XIIe, XIIIe et XVIe siècles. Elle est dominée par un beau clocher roman à baies géminées et flèche plus récente. La construction du portail date du XIXe siècle.

Situé dans le centre ancien, à proximité de l’église Saint-Germain-L’auxerrois, le lavoir a été construit au XIXe siècle, puis restauré en 1941.

Le Pavillon Colbert, rue Jean Longuet, est construit en 1659 à l’emplacement d’une ancienne manufacture de cire. La demeure est acquise en 1670 par Colbert pour y loger son intendant. Différents propriétaires s’y succèdent dont le duc du Maine, le duc d’Aumale et Nicolas de Malézieu. Le pavillon, inscrit en 1974, à l’inventaire des Monuments Historiques, appartient à la commune depuis 1980.

Le château de la Roseraie, rue du Docteur le Savoureux, est construit au XVIIIe siècle. La façade néo-classique est ornée de deux bas-reliefs. La comtesse de Boigne, femme de lettres, y résida au début du XIXe siècle. Inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques, il abrite aujourd’hui l’administration du CREPS Île-de-France.

 Sur la commune de Châtenay-Malabry, la Vallée aux loups est un site d’une qualité environnementale exceptionnelle. Elle abrite plusieurs bâtiments anciens dont certains présentent un véritable intérêt culturel et esthétique. C’est notamment le cas de la Maison de Chateaubriand et du parc. Le Conseil général des Hauts-de-Seine a acquis et mis en valeur une grande partie de ce magnifique ensemble.

 C’est sur cette butte, ainsi nommée en raison de la couleur de son sable, que l’Office d’HBM édifia cette Cité-Jardins de la Butte Rouge à partir de 1932. Construite par les architectes des Cités-jardins, ce quartier est considéré comme une cité modèle pour sa conception d’avant-garde, avec ses petits jardins familiaux et sa verdure abondante qui se marient avec les 3700 logements.

Comment contacter le Syndicat d’Initiative ?
Syndicat d’Initiative
26, rue du Docteur Savoureux
92290 Châtenay-Malabry
Tél : 01.46.83.46.13
Fax : 01.46.83.45.61
Courriel : otsi@chatenay-malabry.fr

Comment se rendre à Châtenay-Malabry ?
Principaux axes routiers :
En venant de Paris : RD 920 Porte d’Orléans, jusqu’à la Croix-de-Berny, direction Châtenay-Malabry
En venant de l’est ou de l’ouest de l’Île-de-France : Autoroute A 86 sortie La Croix-de-Berny
Transports en commun :
Train : RER ligne B, station Robinson
Bus : A la station Robinson, lignes desservant Châtenay-Malabry : 194 et 195

Site internet du département des Hauts-de-Seine

domaine-de-sceaux.hauts-de-seine.fr est un site du conseil départemental des Hauts-de-Seine