Musée du Domaine départemental de Sceaux: Le Grand Canal
Le domaine de sceaux

Créé à la demande du marquis de Seignelay

Le Grand Canal

Le Grand Canal fut créé à la fin du XVIIe siècle, à la demande du marquis de Seignelay. En 1687, l’acquisition de la seigneurie de Châtenay qui appartenait au chapitre de Notre-Dame de Paris permit d’agrandir considérablement le parc à l’ouest et au sud du jardin primitif de Jean-baptiste Colbert.

La superficie du domaine fut portée à 662 arpents 72 perches soit environ 227 hectares. Le drainage de terrains marécageux et la capture de deux petits cours d’eau, le ru d’Aulnay et le ru de Châtenay, permirent à André Le Nôtre de créer une longue pièce d’eau d’un kilomètre de long. Les travaux de percement durèrent près de deux ans (1687-1688).

Plusieurs rangées d’ormes furent plantées autour de la pièce d’eau qui fut empoissonnée de carpes, tandis qu’une flottille de chaloupes en bois de Chypre était construite. Cette nouvelle perspective qui doublait l’axe initial Nord-Sud formé par les cascades et le bassin de l’Octogone devint l’élément le plus spectaculaire de la composition du parc.

Le 3 novembre 1690, le marquis de Seignelay mourut brutalement à 39 ans, mais les travaux ne s’arrêtent pas pour autant. Le grand canal fut relié au bassin de l’Octogone par le canal de Seignelay. Pour offrir un point de vue sur toute la pièce d’eau, une vaste terrasse fut édifiée en surplomb de la tête nord (appelée aujourd’hui terrasse des pintades).

Depuis le XIXème siècle, des peupliers d’Italie ont remplacés les ormes sur les rives du canal. La tempête de décembre 1999 fut particulièrement dévastatrice pour ces arbres qui furent tous déracinés et précipités dans les eaux. De nouveaux sujets ont dû être plantés.

Site internet du département des Hauts-de-Seine

domaine-de-sceaux.hauts-de-seine.fr est un site du conseil départemental des Hauts-de-Seine