Musée du Domaine départemental de Sceaux: Le Parc
Le domaine de sceaux

Le parc de la « maison des champs » de Colbert dessiné par Le Notre

Le Parc

Le décor ancien du parc a été détruit à la Révolution et sa surface a été réduite de vingt pour cent à la fin des années 1920 mais les vastes perspectives dessinées par Le Nôtre ont été préservées et il reste aujourd’hui l’un des plus beaux lieux de promenade de la couronne parisienne.

Téléchargez le plan du parc (format pdf)
Téléchargez le plan des statues du parc (format pdf)

André Le Nôtre fut chargé par Jean-Baptiste Colbert de redessiner un nouveau parc autour de sa « maison des champs » que le ministre venait d’acquérir et faisait agrandir, au début des années 1670. Le célèbre jardinier, outre ses réalisations à Vaux-le-Vicomte, Saint-Germain-en-Laye, Fontainebleau, Versailles, Marly, Saint-Cloud, Chantilly et Meudon, créa à Sceaux, sur un côteau présentant une remarquable exposition, une œuvre fort admirée par ses contemporains.

Les dessins, gravures et chroniques permettent de connaître l’aspect du parc dans la seconde moitié du XVIIe siècle. La composition s’articulait sur deux axes se croisant à angle droit au niveau du château. Le premier partait, au nord, du bassin de Diane pour filer vers les cascades et le bassin de l’Octogone. Le second, à l’est, prenait naissance à l’allée d’honneur, traversait le centre du château, puis s’épanouissait sur les terrasses et les parterres situés à l’ouest du château, en direction de Châtenay.

La grande cascade, ornée d’un somptueux décor, constituait une des attractions majeures de ce jardin, complétée par de nombreuses « salles vertes » agrémentées de fontaines, jeux d’eau, treillages et sculptures. A la fin des années 1680, Jean-Baptiste Colbert, marquis de Seignelay, fils aîné du célèbre ministre, fit aménager un grand canal, constituant un nouvel axe, plus au sud-ouest.

Le département des Hauts-de-Seine, aujourd'hui propriétaire du Domaine de Sceaux, s’attache à conserver les grandes lignes historiques de ce site.

Mémorial du Génocide Arménien

Samedi 11 avril 2015, à l’occasion du centenaire du génocide des arméniens de 1915, l’association Club Franco-Arménien d’Antony, fondée en 1984, avec l’accord du Département, a procédé à la cérémonie d’installation de la sculpture l’Aigle d’Arménie, une œuvre du sculpteur Rast-Klan Toros, dans le domaine du Parc de Sceaux .

Cette sculpture représente un aigle au corps d'homme : « la force d'un peuple vivant », selon Wissam Nehmé, président du Club Franco-Arménien d'Antony et conseiller municipal. « Ce monument est un acte de résistance » a conclu Patrick Devedjian.

«L’Aigle d’Orient» sculpture de l’artiste Rast-Klan Toros et commandée par l’Association Club Franco-Arménien d’Antony à l’occasion du centenaire du génocide arménien de 1915. (Janvier 2015, CD92/Benoit Lagier).

Le samedi 11 avril 2015, à l’occasion du centenaire du génocide des arméniens de 1915, l’association Club Franco-Arménien d’Antony, fondée en 1984, avec l’accord du Département, a procédé à la cérémonie d’installation de la sculpture l’Aigle d’Arménie, une œuvre du sculpteur Rast-Klan Toros, à côté du Grand canal et de l'entrée de la Grenouillère.

Cette sculpture représente un aigle au corps d'homme : "la force d'un peuple vivant ", selon Wissam Nehmé, président du Club Franco-Arménien d'Antony et conseiller municipal. "Ce monument est un acte de résistance" a conclu Patrick Devedjian.
"L’Aigle d’Orient" sculpture de l’artiste Rast-Klan Toros et commandée par l’Association Club Franco-Arménien d’Antony à l’occasion du centenaire du génocide arménien de 1915.


©CD92/Willy Labre

Téléchargez le plan de situation du mémorial 

Horaires

Le parc est ouvert tous les jours du lever au coucher du soleil et reste ouvert durant la semaine de fermeture des bâtiments du musée en hiver (voir la rubrique Informations pratiques).

Parc-courons

Chaque année, de septembre à juin, le Conseil départemental des Hauts-de-Seine invite les alto-séquanais à participer à l'opération « Parcs-Courons Hauts-de-Seine », un programme de remise en forme en plein air, dans 9 parcs des Hauts-de-Seine dont le parc de Sceaux. 


» Plus d'informations sur www.hauts-de-seine.fr

Site internet du département des Hauts-de-Seine

domaine-de-sceaux.hauts-de-seine.fr est un site du conseil départemental des Hauts-de-Seine