Musée du Domaine départemental de Sceaux: Le Petit Château
Le domaine de sceaux

Demeure des invités des propriétaires de Sceaux

Le Petit Château

Résidence des hôtes de Jean-Baptiste Colbert, proche du grand château, il doit être admiré comme un des plus anciens édifices conservés sur le site, complété par une aile en retour d’équerre appartenant à une ancienne ferme.

Nicolas Boindin, conseiller du roi, l’avait fait construire en 1661. Au XVIII° siècle, Louise-Bénédicte de Bourbon-Condé, duchesse du Maine réserva le Petit château à ses enfants, élevés par Madame de Malézieu. Devant la façade Est, un jardin de fleurs odoriférantes s’y déployait et au Sud, un long réservoir contenait de nombreuses carpes.

Le portail monumental en pierre de taille, encadré de pilastres et surmonté d’un fronton triangulaire, constitue un accès prestigieux, classé à l’Inventaire supplémentaire des Monuments historiques, en 1931.

Sur des caves voûtées, les deux  niveaux du Petit château présentaient autrefois, à l’extérieur, des murs de brique, des chaînes d’angle et des encadrements de pierre rectilignes autour de hautes baies. L’édifice était à l’époque couvert en tuile. Aujourd’hui, les enduits revêtant l’appareil de brique des façades et le toit en ardoise, sur lequel se détachent des paires de lucarnes encadrant un fronton triangulaire, lui procurent une allure sensiblement différente. A l’intérieur un bel escalier ancien distribue les divers étages.

L’étude des documents anciens et des fouilles archéologiques ont permis de redonner au jardin un dessin proche de celui du XVIII° siècle. Il s’orne, au nord, de deux pittoresques fontaines de rocailles agrémentées coquillages exotiques, encadrées de treillages et, devant la façade Est, d’un bassin octogonal où se dresse une statue-fontaine, l’Olympe, œuvre de Claude Lalanne, évoquant les automates qui s’y trouvaient autrefois.

Site internet du département des Hauts-de-Seine

domaine-de-sceaux.hauts-de-seine.fr est un site du conseil départemental des Hauts-de-Seine