Musée du Domaine départemental de Sceaux: Les arbres remarquables
Le domaine de sceaux

Les arbres remarquables

Parc de Sceaux

Un inventaire des arbres remarquables

En 1999, le Conseil général des Hauts-de-Seine a réalisé un inventaire des arbres remarquables du département. 4 371 sujets ont été répertoriés à cette occasion, pour leurs dimensions, leur grand âge, leur rareté botanique, leur caractère pittoresque ou encore leur impact sur le paysage environnant. Du doyen, un châtaignier de 350 ans installé au Plessis-Robinson au plus rare, un chêne à feuilles de myrsine visible à l’Arboretum de la Vallée-aux-Loups, ils forment un patrimoine vivant, à valoriser et à préserver, listé sur le site hauts-de-seine.net, espace Promenades dans les Hauts-de-Seine. Au cours de vos escapades dans les parcs du département, prenez le temps de regarder ces arbres remarquables.

Les arbres remarquables

Le parc de Sceaux réserve de belles surprises aux promeneurs, de l’imposante allée d’honneur qui conduit au Château au charme délicatement sculpté à côté du bassin de l’Octogone. Exceptionnels, rares, certains arbres sont répertoriés comme arbres remarquables et font l’objet de tous les soins.

Qu’ils soient géants, rares, historiques, pittoresques ou poétiques, ils attirent tous les regards et les qualificatifs élogieux. Les arbres donnent au parc de Sceaux son caractère, le structurent et agrémentent ses allées, ses bosquets et ses sous-bois. Ainsi, un charme de 9 mètres de haut montre son tronc sculpté à la forme originale en lisière du sous-bois, tout à côté du bassin de l’Octogone. Une figure poétique à la réalité bien prosaïque puisqu’il s’agit d’une réaction du bois piqué par un insecte.

Dans le jardin du Pavillon de l’Aurore, c’est un étonnant chêne liège qui se profile. Ce sujet, inattendu en Île-de-France, a pris ses aises au fil du temps, développant une large envergure jusqu’à rayonner à plus de 10 mètres à la ronde. Dans les jardins classiques, les arbres se distinguent aussi par leur composition d’ensemble. C’est le cas notamment de la fameuse allée des cèdres qui traverse le domaine. Ici, on peut admirer plus d’une centaine de sujets alignés, dont certains atteignent jusqu’à 3 mètres de circonférence. Une atmosphère particulière, empreinte de sérénité et de grandeur, se dégage tout au long de la promenade. Autre exemple étonnant, le bosquet de cerisiers du Japon, ‘Kanzan’, la floraison.

Site internet du département des Hauts-de-Seine

domaine-de-sceaux.hauts-de-seine.fr est un site du conseil départemental des Hauts-de-Seine