Musée du Domaine départemental de Sceaux: Cours d'histoire de l'art
Le domaine de sceaux

Domaines et Châteaux en Ile-de-France au temps des Colbert

Cycle de conférences

Domaines et Châteaux en Ile-de-France au temps des Colbert

par David Beaurain, attaché de conservation au Musée du Domaine départemental de Sceaux

Aux Ecuries à 18h30

Depuis longtemps, les noblesses de robe et d’épée se sont efforcées de posséder un bel hôtel particulier à Paris et une « maison aux champs », dans laquelle il lui était agréable de se retirer à la belle saison. Dans la possession d’une « maison aux champs », à vrai dire, d’un château, que l’on faisait décorer et environner d’un beau jardin d’ornement, se manifestait la richesse et la puissance d’une famille, le prestige du maître des lieux. Plus que jamais, au XVIIe siècle, les environs de Paris ont été une terre de villégiature, ponctuée de vastes domaines qui ont précédé et suivi le premier d’entre eux : celui du roi à Versailles. Bien souvent les châteaux des ministres du roi (Vaux, Sceaux ou Meudon) passèrent aux princes de la famille royale (Sceaux, Meudon ou Saint-Cloud) ; le roi s’efforçant de rassembler sa famille non loin de Versailles, où la Cour s’était établie en 1682, comme autant de satellites gravitant autour du soleil. C’est l’histoire de ces grandes demeures (châteaux, décors et jardins) que nous vous proposons de suivre au fil de ces six interventions.

Cycle de conférences par David Beaurain, attaché de conservation au Musée du Domaine départemental de Sceaux

Aux Ecuries à 18h30

 

Depuis longtemps, les noblesses de robe et d’épée se sont efforcées de posséder un bel hôtel particulier à Paris et une « maison aux champs », dans laquelle il lui était agréable de se retirer à la belle saison. Dans la possession d’une « maison aux champs », à vrai dire, d’un château, que l’on faisait décorer et environner d’un beau jardin d’ornement, se manifestait la richesse et la puissance d’une famille, le prestige du maître des lieux. Plus que jamais, au XVIIe siècle, les environs de Paris ont été une terre de villégiature, ponctuée de vastes domaines qui ont précédé et suivi le premier d’entre eux : celui du roi à Versailles. Bien souvent les châteaux des ministres du roi (Vaux, Sceaux ou Meudon) passèrent aux princes de la famille royale (Sceaux, Meudon ou Saint-Cloud) ; le roi s’efforçant de rassembler sa famille non loin de Versailles, où la Cour s’était établie en 1682, comme autant de satellites gravitant autour du soleil. C’est l’histoire de ces grandes demeures (châteaux, décors et jardins) que nous vous proposons de suivre au fil de ces six interventions.


31 janvier,  Louis XIV à Versailles

14 février, Madame de Montespan à Clagny

21 février, Louvois et le Grand Dauphin à Meudon

14 mars, Monsieur à Saint-Cloud

21 mars, Jean-Baptiste Colbert à Sceaux

Tarifs :

Cycle plein tarif 30€, Tarif réduit 20€

l’unité : Plein tarif 6€ et tarif réduit 4€

Sur réservation : 01.41.87.29.71 ou resa.museedomainesceaux@hauts-de-seine.fr

17 janvier, Nicolas Fouquet à Vaux-le-Vicomte

14 février, Madame de Montespan à Clagny

21 février, Louvois et le Grand Dauphin à Meudon

14 mars, Monsieur à Saint-Cloud

21 mars, Jean-Baptiste Colbert à Sceaux

28 mars, Louis XIV à Versailles

 

Tarifs :

Cycle plein tarif 30€, Tarif réduit 20€

l’unité : Plein tarif 6€ et tarif réduit 4€

Sur réservation : 01.41.87.29.71 ou resa.museedomainesceaux@hauts-de-seine.fr

 

Perelle ; Nicolas Langlois, Le Château de Meudon du côté du jardin, XVIIème siècle, Eau forte sur papier vergé

©CD92/MDDS-Benoit Chain

Site internet du département des Hauts-de-Seine

domaine-de-sceaux.hauts-de-seine.fr est un site du conseil départemental des Hauts-de-Seine