Musée du Domaine départemental de Sceaux: Mobilier
Le domaine de sceaux

Objets d'art, témoins de demeures disparues

Les collections de mobilier et d'objets d'art

Le château abritant le musée de l'Ile-de-France a été restauré par le département des Hauts-de-Seine au début des années 1990. Ces importants travaux ont permis de restituer, au rez-de-chaussée, les décors aménagés sous le Second Empire pour le duc et la duchesse de Trévise par l’architecte Joseph-Michel Le Soufaché.

Les collections comprenant plus d’une centaine d’œuvres (meubles, tapisseries, cartels et pendules) sont regroupées autour de plusieurs thèmes :

- le mobilier de l’ancien ou nouveau château de Sceaux, ainsi que celui ayant appartenu aux anciens propriétaires, comme les Colbert, les ducs du Maine, Penthièvre et Trévise, telle une commode en marqueterie de la première moitié du XVIIIe siècle, présentant la marque du domaine de Sceaux.

- plusieurs meubles de l’ancien château de Neuilly, présentés dans l’ancienne chambre de la duchesse de Trévise. Cet ensemble comprend notamment un lit prestigieux commandé par la princesse Caroline Murat à l’ébéniste François-Honoré-Georges Jacob-Desmalter (Inv. 90.67.1) et plusieurs fauteuils et chaises portant les estampilles des Orléans.

- le mobilier provenant des anciennes demeures royales et princières d’Ile-de-France, comme Fontainebleau, Choisy, Saint-Cloud, Saint-Hubert, Bellevue, La Roche-Guyon.

Parmi cet ensemble citons :
Deux remarquables « tables-consoles », l’une ornée du chiffre de la duchesse du Maine (Inv. 54.9.1), l’autre d’un magnifique décor rocaille (Inv.37.18.1), l’ensemble en bois sculpté et doré, ainsi qu’une exceptionnelle table à jeux, créée par l’ébéniste Potarange, provenant du château de Bellevue (Inv.93.4.1).

Un rare bureau en pente estampillé Bernard II van Risamburgh (B.V.R.B.) créé pour le château royal de Saint-Hubert, qui accueillait le roi Louis XV et ses proches à l’issue des chasses conduites près de Rambouillet, avait été installé dans un appartement de Madame de Pompadour (Inv. 84.65.1).

Plusieurs fauteuils et chaises présentant les estampilles des ébénistes et menuisiers les plus réputés du XVIIIe siècle, comme Michel Gourdin, Nicolas Heurtaut, Nicolas-Quinibert Foliot et Georges Jacob.

Le musée tente d’enrichir ses collections en faisant revenir sur le domaine le mobilier qui fut celui de ses anciens propriétaires. Dans ce but, la conservation souhaiterait vivement acquérir une prestigieuse table transformable en bureau, dite « à la Bourgogne », œuvre de l’ébéniste Jean-Pierre Latz, créée pour le duc de Penthièvre afin d’orner son château de Sceaux.

En 2005, les collections du musée se sont enrichies d’une commode en laque de Coromandel ayant appartenu à la duchesse du Maine et attribué à l’ébéniste Bernard II van Risamburgh (B.V.R.B.) (Inv.2005.14.1).

Site internet du département des Hauts-de-Seine

domaine-de-sceaux.hauts-de-seine.fr est un site du conseil départemental des Hauts-de-Seine