Musée du Domaine départemental de Sceaux: Les expositions
Le domaine de sceaux
  • Vous êtes ici :
  • Accueil
  • › Les expositions

Les expositions

  • WEB-440x200-Dessiner Jardin

    Dessiner un jardin

    Le musée du Domaine départemental de Sceaux organise, du 30 avril au 1er septembre 2019, une exposition sur la manière de représenter un jardin, constituée à partir de ses plus belles pièces d’arts graphiques. Rassemblant une cinquantaine d’œuvres (dessins et estampes), l’exposition montre, grâce à quelques plans et à de nombreuses vues, les jardins des grandes demeures et des maisons particulières qui firent de l’Île-de-France, et tout particulièrement de Sceaux, le « séjour des délices ».

    Selon un parcours chronologique, ce fonds riche et méconnu, permet de retrouver, à travers l’œil de l’artiste, la mémoire de ces splendides domaines de villégiature retirés de la ville, où la noblesse et les grands ministres séjournaient, recevaient et donnaient de somptueux divertissements. Du jardin régulier (Versailles, Saint-Cloud, Sceaux) imposé par André Le Nôtre (1613-1700) au XVIIe siècle aux jardins « retrouvés » et « reconstitués » après la Révolution (Sceaux, Neuilly), en passant par le modèle du « jardin à l’anglaise », pittoresque ou anglo-chinois, si apprécié à la fin du XVIIIe siècle, l’exposition propose un voyage en Île-de-France, au cœur de l’histoire des jardins.

    L’exposition accorde une place particulière à Jacques Rigaud (1680-1754), dessinateur et graveur, l’un des meilleurs spécialistes de la vue topographique au début du XVIIIe siècle. Héritier d’Israël Silvestre (1621-1691), Rigaud consacra toute sa vie à l’édition d’un recueil d’estampes sur Les Maisons Royales de France. Plusieurs vues de la famille des Perelle et une rare gouache de Pierre Aveline le Vieux (1656-1722), surtout connu comme graveur, sont également présentées dans l’exposition.

    Ces vues, précieuses pour l’histoire de domaines parfois dénaturés ou disparus, sont complétées par de fabuleux dessins d’artistes renommés, attirés, en ces lieux, par les arrangements ingénieux de la nature, source d’inspiration inépuisable. L’exposition Dessiner un jardin est ainsi l’occasion de découvrir une suite inestimable de dessins représentant les jardins d’Arcueil, composés à la pierre noire et à la craie blanche par Jean-Baptiste Oudry (1686-1755) et Charles-Joseph Natoire (1700-1777) et ceux immortalisant le jardin anglo-chinois du Moulin-Joly, à Colombes, tracés à la sanguine par Hubert Robert (1733-1808) et Franz-Edmund Weirotter (1733-1771).

    Deux œuvres exceptionnelles sont, à l'occasion de cet accrochage, sorties des réserves : l'« Album Perelle » ou Vues des belles Maisons de France, présenté ouvert et consultable intégralement en version numérique, et le Transparent des Quatre Saisons de Louis-Carrogis de Carmontelle (1717-1806), dont les scènes peintes à la gouache ont été numérisées et seront diffusées dans l’exposition.
    Cette œuvre quasi-unique, appliquée sur un support long de plus de 40 mètres, présentée rétroéclairée, sera en outre déroulée lors de séances accessibles :
    - jeudi 9 mai
    - jeudi 23 mai
    - jeudi 6 juin
    - jeudi 20 juin
    - jeudi 4 juillet
    - jeudi 18 juillet
    - jeudi 1er août
    - jeudi 22 août
    A 15 h 30, dans la limite des places disponibles
    Présentation comprise dans le prix du billet d’entrée pour visiter l’exposition
    Durée du déroulé du transparent : environ 30 minutes. 

     

    Informations pratiques
    Exposition jusqu'au 1er septembre aux Ecuries (Galerie Bis) du Domaine départemental de Sceaux
    Du mardi au dimanche, de 14h00 à 18h30
    Tarif visite libre : 4 euros / tarif réduit : 3 euros 

  • architerritoire expo 2019
Site internet du département des Hauts-de-Seine

domaine-de-sceaux.hauts-de-seine.fr est un site du conseil départemental des Hauts-de-Seine