Musée du Domaine départemental de Sceaux: Un décor douteux
Le domaine de sceaux

Un décor douteux

Vraie ou fausse ?

Un décor énigmatique

Cependant, les archives de la manufacture ne mentionnent aucune pièce identique émaillée par Vincent et le graphisme de la signature « 2000 » est différent de la marque peinte sur les pièces qui lui sont attribuées avec certitude. Le décor lui-même n’est pas réalisé avec la précision et la finesse habituelles de Sèvres.

Enfin, le talon de la soucoupe présente une forte concentration de points noirs, caractéristique d'une recuisson tardive de la porcelaine tendre. L'une des hypothèses qui se dégage de ces analyses est celle d'une pièce de porcelaine fabriquée dans la manufacture royale, vendue comme rebut, décorée tardivement dans un atelier qui a copié les « L » affrontés de Sèvres et la marque peinte de Vincent, et abusivement identifiée comme un Sèvres authentique.

D'autres exemples de porcelaines tendres attribuées à Sèvres portant un décor émaillé signé « 2000 » et supposé tardif (fin XIXe siècle), sont connus dans des collections publiques comme au British Museum (pot à lait, inv. 1938,0414.1) ou au Victoria & Albert Museum (gobelet Bouillard et soucoupe, inv. C.437-1921).

Site internet du département des Hauts-de-Seine

domaine-de-sceaux.hauts-de-seine.fr est un site du conseil départemental des Hauts-de-Seine