Musée du Domaine départemental de Sceaux: Hubert Robert au Louvre
Le domaine de sceaux

Hubert Robert au Louvre

Une carrière officielle

Hubert Robert au Louvre

Hubert Robert accomplit une carrière officielle, même si son parcours est d'abord atypique. En 1770, le roi lui accorde un logement à l'Arsenal. En 1778, le comte d'Angiviller propose son nom pour la place de garde des tableaux du roi. Dans le même temps, il obtient un logement au Louvre, c’est-à-dire une salle d'atelier. En 1784, le brevet officiel de « garde du Museum » accorde un rôle décisif à Hubert Robert dans le projet de musée cher au comte d'Angiviller.

Précieux assistant du directeur des Bâtiments et du directeur de l'Académie, Hubert Robert préfigure la charge de conservateur de ce que sera plus tard le musée du Louvre. Même s'il ne connaîtra jamais l'ouverture au public de l'établissement, même si le premier véritable conservateur de l'histoire du Louvre est Vivant Denon, Hubert Robert remplit toutes les missions liées à ce métier : inventaire des collections, acquisitions, surveillance des restaurations et participation aux choix muséographiques.

Depuis 1778, il participe d'ailleurs à un comité chargé d'étudier l'aménagement de la Grande Galerie du Louvre, où se tenaient parfois les expositions de l'Académie royale. La série bien connue de vues imaginaires de la Grande Galerie en travaux ou réaménagée fait allusion à l'implication de l'artiste dans le projet de muséum royal.

Site internet du département des Hauts-de-Seine

domaine-de-sceaux.hauts-de-seine.fr est un site du conseil départemental des Hauts-de-Seine