Musée du Domaine départemental de Sceaux: Méréville aujourd'hui
Le domaine de sceaux

Méréville aujourd'hui

Le parc de Jeurre

Méréville aujourd'hui

Les dernières années

Hubert Robert traverse des heures difficiles dans les dernières années de sa vie. Son principal mécène, le marquis de Laborde, meurt sur l'échafaud, en 1794. L'artiste lui-même ne sera pas épargné par les événements révolutionnaires, la charge de garde des tableaux du roi l'exposant particulièrement. Le 3 octobre 1793, il est arrêté sur décision du Comité de Surveillance Révolutionnaire et est emprisonné le 29 octobre. Il recouvre la liberté le 4 juillet 1794 puis intègre l'année suivante le nouveau Conservatoire chargé de l'organisation du Muséum National. Il conserve sa fonction jusqu'en 1802, remplacé entre autres par Vivant Denon. Il meurt en 1808.

Méréville aujourd'hui

Aujourd'hui, le parc de Méréville, diminué et dépouillé de ses principales fabriques, ne se visite plus que sur rendez-vous. Racheté par le Conseil général de l'Essonne. Depuis 1899, les quatre principales fabriques de Méréville -la façade de la laiterie, le temple de la Piété filiale, la colonne rostrale et le monument de Cook- sont installées dans le parc voisin de Jeurre, où elles sont toujours visibles. La colonne Trajane, autrefois dans le petit parc de Méréville, est toujours en place, mais occupe aujourd'hui le centre d'un carrefour. On peut toutefois y monter lors de visites exceptionnelles et profiter du panorama.

Site internet du département des Hauts-de-Seine

domaine-de-sceaux.hauts-de-seine.fr est un site du conseil départemental des Hauts-de-Seine