Musée du Domaine départemental de Sceaux: Anselme Flamen, Le Faune Borghèse
Le domaine de sceaux
  • Vous êtes ici :
  • Accueil
  • › Anselme Flamen, Le Faune Borghèse

Anselme Flamen, Le Faune Borghèse

Historique

En 1684, Charles Errard, directeur de l’Académie de France à Rome, indiquait que le Faune Borghèse avait été copié en marbre par Anselme Flamen, pensionnaire, de 1675 à 1679. Cette œuvre fut ensuite transportée en France.

La présence de ce groupe est attestée à Sceaux dans L’inventaire du duc du Maine, en 1736, sous le titre de Silène et Bacchus, au Bassin de Psyché.

Dans L’inventaire Penthièvre, en 1793, l’œuvre est également localisée, près de L’Antinoüs et de deux autres antiques, “ à la gauche du château au bout des Bosquets ”. Le groupe fut transporté au jardin des Tuileries, après 1797.

Dans le dernier quart du XXe siècle, il entra au musée du Louvre, puis fut déposé au musée de l’Île-de-France, en 1999.

Iconographie

La statue fut interprétée comme un faune portant le jeune Bacchus, fruit des amours de Jupiter et de la mortelle Sémélé. Junon, jalouse de l’infidélité de son époux, provoqua la mort de Sémélé alors enceinte, foudroyée par les éclairs environnants le roi des dieux de l’Olympe. Jupiter dissimula alors l’enfant dans sa cuisse jusqu’au terme de sa naissance puis, le confia aux nymphes du pays de Nysa, situé en Asie ou en Afrique, et au faune Silène, à la fois père nourricier et précepteur de l’enfant. Bacchus erra longtemps dans le monde entier, suivi de bacchantes et de satyres, diffusant la culture de la vigne et enseignant la fabrication du vin.

Le faune, nu, prenant appui sur le tronc d’un arbre où s’enroulent des branches de vigne, tient le jeune Bacchus dans ses bras.

Site internet du département des Hauts-de-Seine

domaine-de-sceaux.hauts-de-seine.fr est un site du conseil départemental des Hauts-de-Seine