Musée du Domaine départemental de Sceaux: Jean-Baptiste Théodon, La licorne et le dragon
Le domaine de sceaux
  • Vous êtes ici :
  • Accueil
  • › Jean-Baptiste Théodon, La licorne et le dragon

Les guérites d'entrée

Jean-Baptiste Théodon, La licorne et le dragon

Les groupes animaliers des guérites d’entrée représentent une licorne combattant un dragon et un combat entre un dogue et un loup.

La licorne maintient entre ses jambes le dragon, plaqué sur le dos. Elle transperce la gueule ouverte du monstre avec sa corne. Le second combat est plus ramassé : un dogue attaque à la gorge un loup retenu au sol. Ces deux sculptures font allusion aux vertus de Colbert : le chien témoigne de sa fidélité envers Louis XIV, et la licorne symbolise l’intégrité du ministre. Les combats représentent donc le triomphe de la vertu sur les vices.

On a longtemps attribué ces sculptures à Antoine Coysevox. Mais la découverte d’un document d’archive fait penser qu’elles pourraient être l’œuvre de Jean-Baptiste Théodon.

Le thème des combats d’animaux était présent au sein des collections les plus prestigieuses de l’époque, notamment dans les jardins de Versailles de Louis XIV.

Les sculptures originales sont aujourd’hui exposées dans l’orangerie, et remplacées sur les guérites par des copies.

Site internet du département des Hauts-de-Seine

domaine-de-sceaux.hauts-de-seine.fr est un site du conseil départemental des Hauts-de-Seine