Musée du Domaine départemental de Sceaux: 1923 - Département de la Seine
Le domaine de sceaux
  • Vous êtes ici :
  • Accueil
  • › 1923 - Département de la Seine

Le Conseil général de la Seine (1923-1971)

1923 - Le département de la Seine

Pour financer les travaux de restauration; il fallut se résoudre à lotir une partie du parc. Un nouveau quartier vit le jour entre l’allée d’honneur et la route d’Orléans. La frange nord du parc, du coté de Sceaux, fut également sacrifiée.

La restauration du parc donna lieu à divers projets. Le paysagiste Jean-Claude Nicolas Forestier (1861-1930), proposa une réhabilitation fidèle aux jardins de Le Nôtre. Son projet fut abandonné au profit d’une rénovation à moindre coût menée par l’architecte, Léon Azéma (1888-1976). Tout en respectant les grandes lignes du parc de Le Nôtre, il adapta les espaces à des fonctionnalités contemporaines. C’est d’ailleurs la politique qui prévaut désormais tant dans la réhabilitation des jardins que dans celle des bâtiments.

Les restaurations furent réalisées par tranches successives.

Le 14 juillet 1929, les abords du château et du pavillon de l’Aurore étaient ouverts au public.

En 1930, la façade du pavillon de Hanovre, charmant bâtiment qui se trouvait à Paris, boulevard des Italiens, fut remontée du côté de Châtenay dans l’alignement du Canal de Seignelay. On procéda ensuite à la réfection des pièces d’eau et à la reconstruction des cascades.

Le Président de la République, Albert Lebrun (1871-1950) vint, en personne, inaugurer les nouveaux aménagements en juillet 1935.

La création d’un « musée artistique, historique, et archéologique » de la région parisienne avait été décidée par le département de la Seine dès 1930. Il fut ouvert dans le château en 1937 sous le nom de « Musée de l’Ile-de-France ».

Site internet du département des Hauts-de-Seine

domaine-de-sceaux.hauts-de-seine.fr est un site du conseil départemental des Hauts-de-Seine