Rechercher

Grandes Heures de mars : Les Folies d'Espagne

Date de publication :

Du 22 au 24 mars, le Domaine de Sceaux fête deux moments forts de son histoire, à travers un programme ensoleillé : cinéma, art plastique, flamenco et autres musiques ibériques !


Les Grandes Heures de Sceaux, hommage aux fêtes données au XVIIe s. par la duchesse du Maine, font partie de la tradition du Domaine. Trois fois par an, le temps d’un week-end, le musée organise trois jours d’activités artistiques et culturelles autour d’un thème. Celui-ci s’inspire de l’époque de l’un des anciens propriétaires.

Lors de ces week-ends festifs, chacun découvre un aspect du savoir-vivre à la française. La programmation, tour à tour sérieuse, poétique ou ludique, se déroule dans le parc ou dans le musée : des spectacles, concerts, animations, visites et ateliers, mais aussi des conférences qui intéressent les amateurs d’art comme les simples curieux. En famille, c’est aussi l’occasion passer de bons moments avec les plus jeunes !

Les Grandes Heures de Sceaux

 

À l'heure espagnole

Ces Grandes Heures de printemps s'intitulent "Les Folies d'Espagne", allusion à une danse qui serait apparue au Portugal au XVe s. Elle devint un genre musical exploré par les compositeurs baroques tels que Lulli, Marin Marais ou Couperin, en vogue sous le règne de Louis XIV. Mais le thème fait aussi référence au roi Philippe V d'Espagne et à ses liens avec les habitants du Domaine de Sceaux.

L'Espagne à Sceaux

Au XVIIIe s., le Domaine vécut par deux fois à l’heure espagnole. Le 4 décembre 1700, Philippe de France, duc d’Anjou, deuxième petit-fils de Louis XIV, pris congé de sa famille devant l'Orangerie de Sceaux, après de touchantes embrassades : il devait partir pour Madrid et accéder au trône d’Espagne sous le nom de Philippe V. À cette occasion, le duc du Maine, qui venait d’acquérir le domaine, donna un festin magnifique pour recevoir le roi et sa cour.

Plus tard, Philippe V fut mêlé au complot combiné par la duchesse du Maine contre Philippe d’Orléans, régent de France. Suite aux décès des princes de la famille royale, le roi Louis XIV avait légitimé sa descendance naturelle, dont faisait partie le duc du Maine. Ce qui donnait le droit à ce dernier de régner si le seul héritier survivant, le futur Louis XV, venait à mourir. Le duc d’Orléans contesta cette disposition du testament devant le parlement de Paris, et s’attira les foudres de la duchesse du Maine. Elle rencontra à plusieurs reprises le prince de Cellamare, ambassadeur d’Espagne en France : cherchant à écarter le duc d’Orléans, elle voulait convaincre Philippe V de faire valoir les prétentions de son époux au trône de France. Philippe d'Orléans eut vent de ce complot et fit arrêter le couple princier en 1718.

Au programme

Vendredi 22 mars - Soirée d’ouverture

"Royaumes de France et d’Espagne : deux couronnes pour une dynastie"

Une place achetée pour la projection du film (voir tarifs) permet d'accéder à la conférence, dans la limite des places disponibles.

Le Domaine de Sceaux organise cette soirée au cinéma Le Trianon, dans la Ville de Sceaux (à 5 min à pied au nord du parc).

  • À 18h30 : Conférence sur Philippe V, duc d’Anjou devenu roi d’Espagne - par Lucien Bély
    En 1700, c'est au Domaine de Sceaux que Philippe d’Anjou fait ses adieux à la France. Découvrez son avènement au trône d’Espagne, les liens qui se tissèrent entre les cours de Sceaux et d’Espagne, et le complot par lequel la duchesse du Maine conspira avec Philippe V pour écarter Philippe d’Orléans au profit de son époux.

    Lucien Bély est historien, professeur à Sorbonne Université, directeur de l’Institut de recherche sur les civilisations de l’Occident moderne, président de l’Association des Historiens modernistes des universités françaises, membre de l’Institut de France et de l’Académie des Sciences morales et politiques, et auteur de plusieurs ouvrages sur l’époque de Louis XIV

    Cinéma Le Trianon - salle de conférence
    Durée 1h30
     

Une collation vous est ensuite offerte, pendant la pause
  • À 20h30 : projection du film L’Échange des princesses – à partir de 11 ans
    Ce film historique (2017), réalisé par Marc Dugain, s’inspire du roman éponyme de Chantal Thomas. En 1721, Louis XV a 11 ans. Il va bientôt devenir roi et un échange de princesses permettrait de consolider la paix avec l’Espagne, après des années de guerre qui ont laissé les deux royaumes exsangues. Philippe d’Orléans, régent de France, décide donc de marier sa fille, Mlle de Montpensier, âgé de douze ans, à l’héritier du trône d’Espagne, et Louis XV doit épouser l’Infante d’Espagne, Anna-Maria-Victoria, qui n’a que quatre ans. Mais l’entrée précipitée de ces quatre enfants dans la cour des Grands, sacrifiés sur l’autel des jeux du pouvoir aura raison de leur insouciance…

    Cinéma Le Trinaon - salle de projection
    Durée 1h40
    Tarifs : plein 7€ / réduit 6€ / abonnés du cinéma Le Trianon, étudiants et 16-25 ans 5€ / - de 16 ans, détenteur de carte d'invalidité et leur accompagnateur 4€

"Nuit flamenco. Acte II", spectacle de musique et de danse flamenco 

  • À 20h30 : le flamenco est un art vivant, en constante évolution ! Le célèbre danseur et chorégraphe andalou, Rubén Molina, vous embarque dans une nuit passionnée, où se mêlent les tourments de l’âme et le goût de la fête. Il revisite les grands classiques, comme des créations plus rares, à la lumière d'une dramaturgie intense et d’une chorégraphie enflammée. Un spectacle fort, esthétique, et impressionnant de maîtrise.

    Chorégraphie et mise en scène : Rubén Molina
    Musiques : Daniel Barba
    Costumes : Maria Molina

    Dans l’Orangerie
    Durée 1h10
    Tarif : plein 16€ / réduit 12€ / moins de 18 ans 6 €

Atelier de création plastique

  • À 10h : atelier pour les familles et le jeune public, animé par une médiatrice du musée - à partir de 7 ans
    À partir des portraits légendaires de Diego Velasquez, vous réaliserez des collages en relief en vous inspirant des grandes robes portées par deux infantes d'Espagne : Marguerite d’Espagne, aux magnifiques cheveux blonds, et Marie-Thérèse, future épouse de Louis XIV. 

    Aux Anciennes Écuries
    Durée 2h
    Tarif : plein 5€ / réduit 3€
     

Concerts

  • À 11h : récital chant et piano
    La chanteuse Emmanuelle Monier (mezzo-soprano) et la pianiste Isabelle Poulain vous invitent à découvrir plusieurs compositeurs espagnols : Enrique Granados, Joaquín Turina, Manuel de Falla, Frederico Mompou et Fernando Obradors. Vous partirez en voyage à travers l’Espagne, au son de leurs mélodies chatoyantes, expressives et rythmées, tantôt sensuelles ou fougueuses !

Emmanuelle Monier © Mélanie Compagnin

Emmanuelle Monier, diplômée du conservatoire supérieur de musique et de danse de Paris, se produit sur les plus grandes scènes françaises et européennes. Passionnée par la transmission, elle se consacre aussi à l'enseignement du chant.

Isabelle Poulain © Juliette Loué

Diplômée de l’École Normale de Musique et de la ville de Paris, Isabelle Poulain explore des répertoires très divers : elle a notamment conçu et interprété plusieurs spectacles musicaux et ciné-concerts, programmés en France et à l’étranger. Elle enseigne au conservatoire du Plessis-Robinson. Ses albums des Mélodies italiennes de Tosti sont salués par la critique, à l'unanimité.

Grand Salon du Château
Durée 1h
Réservation conseillée
Tarif : plein 10€ / réduit 7€ / moins de 18 ans 6€


 

  • À 15h, 16h et 17h : mini-concerts pour flûte traversière et guitare
    Le flûtiste Franck Masquelier et le guitariste Pascal Pascaly proposent plusieurs interventions de musique classique espagnole. Les airs virtuose et passionné, aux rythmes envoûtants, s'inspirent du folklore et des danses espagnols, qui ont influencé des compositeurs tels que Isaac Albéniz, Enrique Granados, Francisco Tárrega, Maurice Ravel.

Franck Masquelier est diplômé des conservatoires de Rueil-Malmaison et de Bruxelles, lauréat du 2e Prix au Concours International de Musique de Chambre d’Illzach, du 1er Prix au Concours International de Martigny (Suisse) et lauréat des Fondations Cziffra et Menuhin. Il a travaillé avec de prestigieux orchestres nationaux et internationaux, avant de se concenrer sur les ensembles musicaux dont il est fondateur : Trios Adonis, Furioso et du Quintette Aria. En parallèle, il est arrangeur, compositeur et professeur au conservatoire de Rungis. Directeur artistique du Festival “Musiques en Vercors” et de l’Académie Musicale d’Été de Villard-de-Lans, il est, depuis 2018, président de l’association La Traversière. Celle-ci édite un magazine et organise la Convention Internationale de la flûte à Paris.

Franck Masquelier © Armelle Debos

Diplômé d’État, Pascal Pacaly obtient une Médaille d’Or au conservatoire de Créteil et un 1er Prix d’Analyse Musicale au conservatoire d’Issy-les-Moulineaux. Enseignant au conservatoire de Saint-Denis, il se produit aussi en soliste ou avec le Trio Panama, qu’il a fondé. Il multiplie les rencontres avec des musiciens d’horizons divers, et a développé un répertoire pour guitare et Shakuhachi (flûte traditionnelle japonaise) avec Emmanuelle Rouaud. Depuis 2019, il propose la conférence-concert "Les dessous de la guitare", pour faire découvrir à un large public l’histoire de cet instrument.

Pascal Pascaly © Thierry Hugon

Au Château
Durée 15-20 minutes
Sans réservation
Tarif : inclus dans le billet d’entrée du musée.


Où ?

Musée du Domaine départemental de Sceaux
8, avenue Claude Perrault
92330 Sceaux
domaine-de-sceaux.hauts-de-seine.fr

Informations et réservation :
01 41 87 29 71 ou
resa.museedomainesceaux@remove-this.hauts-de-seine.fr

Crédits photos : Emmanuelle Monier © Mélanie Compagnin, Isabelle Poulain © Juliette Loué, Franck Masquelier © Amelle Debos, Pascal Pascaly © Thierry Hugon