Rechercher

#Culturecheznous

Gardons contact et amusons-nous un peu!

En ces temps de confinement, les arts, la littérature, le patrimoine sont autant de portes ouvertes sur le monde. Alors restez chez vous, c’est la vallée de la culture qui vient à vous.

On vous propose ici quelques activités culturelles disponibles en ligne pour vous et vos enfants.

Le Domaine de Sceaux vous propose des dessins, des images pour inventer des dialogues et des idées d'activités pour les vacances scolaires.

Le jeu des 7 erreurs à partir du portrait de la duchesse d'Orléans.

Modèle duchesse d'Orléans

Modèle duchesse d'Orléans 

OriginalCherchez les erreurs

Alors à vous de jouer!

Une série de coloriages pour les enfants sur la thématique des illustres propriétaires du Domaine. Les coloriages sont à imprimer.

Modèles en couleur

Coloriages

Armoiries Colbert : IciArmoiries Colbert : ici
Duc du Maine : Ici Duc du Maine : Ici 
Duchesse du Maine : IciDuchesse du Maine : Ici
Oiseau : iciOiseau : ici


Quelques explications : 

Armoiries Colbert : de 1670 à 1683, sous le règne de Louis XIV, le domaine de Sceaux a appartenu à Jean-Baptiste Colbert, principal ministre du roi, qui y fit construire un vaste château, aujourd’hui disparu. Au centre des armoiries de Colbert figure l’écu ovale sur lequel est représenté un serpent. C’est une couleuvre, qui se dit en latin « coluber ». L’écu est porté par deux animaux symbolisant les qualités du ministre : une licorne pour l’Honnêteté, un chien pour la Fidélité. Autour de l’écu, on peut voir le collier de l’ordre de chevalerie du Saint-Esprit, soutenant la croix à quatre branches et huit pointes, décorée d’une colombe.

Le Duc du Maine : le marquis de Seignelay meurt jeune, à 39 ans. Dix ans après, un fils de Louis XIV achète le domaine de Sceaux à Madame de Seignelay.  Le duc du Maine n'est pas le fils de la reine mais d'une amie du roi, Madame de Montespan. Il est sérieux et intelligent, il aime lire et étudier. C’est, dit-on, le fils préféré du roi.

La Duchesse du Maine : le duc du Maine a épousé une princesse de la famille royale, Louise Bénédicte de Bourbon-Condé. La duchesse du Maine, qui s'ennuyait au château de Versailles, est ravie d'avoir un domaine bien à elle, où elle peut recevoir ses amis et donner des fêtes et des spectacles.

Les indiennes : ce motif d’oiseau est un détail de tissu de coton, imprimé à l’imitation des tissus indiens (dits « indiennes ») à la manufacture fondée par Christophe-Philippe Oberkampf  à Jouy-en-Josas, un petit village au bord de la rivière de Bièvre, en région parisienne. La toile est imprimée à la planche de bois (des sortes de grands tampons encreurs), les bleus étant posés au pinceau. Ce tissu a été commandé vers 1780  par Monsieur Batbedat afin d’en faire des rideaux pour sa chambre, dans sa maison de campagne des Landes, au sud-ouest de la France. Dans le même temps, il commandait un papier peint assorti à la manufacture Réveillon, à Paris.

Copyright des coloriages : Les armoiries de Colbert. Illustration Marie-Noëlle Mathieu.

null
null
null
null
null
null
null
null

 

Les énigmes du Musée du Domaine départemental de Sceaux : Lire, chercher, résoudre...

Enigme 1

Enigme 2

Enigme 3

Enigme 4

Enigme 5

 

null
null
null
null
null
null
null