Rechercher

Les expositions et visites virtuelles du Domaine de Sceaux

Le Département des Hauts-de-Seine vous propose une visite et deux expositions virtuelles innovantes et accessibles à tous!

Véritable numérisation 3D offrant en ouverture une modélisation complète du lieu type "maison de poupée", le voyage de salle en salle se poursuit ensuite par des images à 360° de très haute qualité. Plongé au coeur des expositions, vous pourrez également zoomer sur les oeuvres exposées.

Entrez dans l'aventure, nous vous souhaitons un agréable moment.

Exposition virtuelle

Château : le parcours permanent

Immergez-vous dans le "goût français de Louis XIV à Napoléon III" en vous laissant guider par cette exposition virtuelle du nouveau parcours du château qui a ouvert ses portes en septembre 2020.

DECOUVRIR le parcours

Visite virtuelle

L'Orangerie

Conçu pour abriter les plantes en caisse du jardin d’agrément d’André Le Nôtre, ce bel édifice servit dès son achèvement de galerie d’art. Jean-Baptiste Colbert de Seignelay y rassembla d'ailleurs une partie de ses collections de tableaux et de sculptures que cette visite vous fera découvrir.

Entrer au coeur de l'Orangerie

Exposition virtuelle

Les Colbert, Ministres et collectionneurs

Pour faire suite à l'exposition "Les Colbert, ministres et collectionneurs" ayant eu lieu au musée du Domaine départemental de Sceaux en début d'année 2020, le Département des Hauts-de-Seine vous propose de vivre l'exposition mais cette fois en virtuel.

Visiter l'exposition

Les technologies employées s'axent sur une caméra (pilotée par une tablette numérique) qui comporte un GPS, un télémètre laser et plusieurs capteurs photographiques pour un total de 130 millions de pixels. 

Entre autres options, les visites et expositions vous proposent également une icône de partage vers les réseaux sociaux ainsi qu'une icône de réalité virtuelle indiquant le lien à entrer dans votre smartphone avec un casque VR pour vivre une expérience d'immersion totale. 

Visites et expositions virtuelles réalisées par Frédéric Dupin à l’aide de la technologie Matterport.